Perte de cheveux.
Cheveux

Perte de cheveux : quand s’inquiéter

Beaucoup de gens s’inquiètent pour leurs cheveux car c’est l’une des premières choses que les autres remarquent chez une personne.

Néanmoins, il arrive que les cheveux tombent ou se cassent et même si ce sont des phénomènes naturels, cela peut être le signe d’une perte de cheveux définitive ou calvitie qui est un trouble qui peut toucher tout le monde.

Si vous êtes donc le genre de personne qui est fière de ses cheveux et que vous remarquez qu’ils commencent à être beaucoup sur votre brosse, il est peut être nécessaire de s’en inquiéter surtout si vous remarquiez certains des symptômes ci-dessous.

Perdre trop de cheveux à la fois

L’un des premiers signes de la perte de cheveux est que vous commencez à perdre plus de cheveux que la normale. Une personne moyenne peut s’attendre à perdre au moins 100 cheveux chaque fois qu’elle se brosse ou se peigne les cheveux. Bien que vous ne puissiez pas compter le nombre de cheveux que vous perdez chaque jour, vous pouvez au moins estimer la taille de la boule de poils que vous obtenez en vous occupant de vos cheveux chaque jour. Lorsque la taille de la boule augmente, vous le remarquerez. Lorsque la « boule » devient presque deux fois plus grosse que ce à quoi vous êtes habitué, il est temps de consulter un dermatologue.

Perdre beaucoup de cheveux pendant de longues périodes

Si la perte de cheveux par jour peut être un problème, il est également bon de replacer la perte de cheveux dans son contexte. Perdre beaucoup de cheveux pendant un ou deux jours n’est pas forcément un problème. Cependant, si la perte de cheveux se poursuit pendant une période anormalement longue, généralement au-delà de trois mois, il n’est pas forcément mauvais de consulter un dermatologue.

Vous vous sentez tout le temps léthargique

La perte de cheveux accompagnée d’un manque d’énergie peut signifier que vous êtes mal nourri ou que vous ne recevez pas suffisamment de nutriments essentiels dont votre corps a besoin. Si une personne ne reçoit pas assez de zinc, par exemple, elle peut avoir la diarrhée, une perte de poids importante et une perte de cheveux comme effets secondaires, en plus de se sentir léthargique. Le fait d’être généralement mal nourri peut également entraîner une perte de cheveux.

Perte de cheveux traumatique ou alopécie traumatique

Cela peut être dû à l’utilisation de produits de remodelage des cheveux (défrisants, lisseurs, peignes chauffants) ou au stress physique persistant lié à l’utilisation de rouleaux et de tresses serrés. L’utilisation de ces méthodes de coiffage sur une longue période peut entraîner une perte de cheveux irréversible (vos cheveux ne repousseront pas). Si vous perdez vos cheveux, arrêtez ces pratiques de coiffure.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *