Quel type de fenêtre choisir pour votre intérieur ?

Changer des fenêtres représente en général une action de rénovation qui peut être envisagée en priorité dans une habitation. Ce sont pourtant des travaux qui peuvent demander un budget considérable et assez complexe pour pouvoir gagner de l’énergie modestement. En revanche, cette action permet de gagner en confort. Ainsi, pour que vous puissiez être satisfait du résultat obtenu, il est essentiel de choisir les fenêtres qui conviennent parfaitement à votre bâtiment. C’est ce que vous allez retrouver dans cet article. Mais encore, vous allez aussi trouver des conseils d’entretien, pour que vous puissiez garder vos fenêtres pour longtemps. 

Quels sont les avantages et les inconvénients des différents types de fenêtres ?

Afin d’avoir les caractéristiques détaillées de chaque type de fenêtre, n'hésitez pas à consulter un poseur de fenêtres à Mantes-la-Jolie

Dans le meme genre : Extension de maison à Bergerac : l’essentiel à savoir

Fenêtre battante

En matière d’ouverture, le type le plus répandu sur le marché, notamment le grand classique est la fenêtre battante. Ce type de fenêtre peut être vu dans la majorité des maisons en France. Il s’agit d’une ouverture qui se déclin sous différentes versions. En effet, il existe des fenêtres avec un, deux, ou même trois battants (ou vantaux), avec une ouverture à la française (vers l’intérieur) ou à l’anglaise (vers l’extérieur). Le plus grand avantage des fenêtres battantes est le fait qu’elles puissent très bien s’adapter à toutes les pièces de la maison, peut venir avec des volets, et est capable de s’ouvrir complètement pour mieux faciliter l’aération. De plus, il s’agit d’un type d’ouverture de fenêtres qui possède un bon rapport qualité- prix. 

Fenêtre coulissante

Il existe également d’autres modèles qui peuvent vous séduire. Si par exemple, vous n’avez pas assez d’espace pour que puisse se dégager les vantaux, vous pouvez choisir une fenêtre coulissante. Cette fenêtre, dotée de rail, possède deux à sept vantaux glissé d’un côté pour ouvrir ou fermé. C’est un type de fenêtre peu encombrant et qui peut très bien se placer partout. Le seul inconvénient de ce type de fenêtre réside dans la pose. Celle-ci peut être très délicate et si jamais l’installation n’est pas bien faite, l’air peut facilement passer l’air. 

A lire en complément : Comment rénover une porte d’entrée en bois pour améliorer son isolation ?

Fenêtre soufflet

Si la sécurité est un critère très important pour vous, vous pouvez vous faire installer une fenêtre à soufflet. Ce sont des fenêtres qui sont souvent installées dans les sous- sols, les buanderies ou encore les garages. C’est un type de fenêtre qui s’ouvre en basculant vers l’intérieur sur un axe horizontal.  L’entrebâillement est limité. Cela peut alors empêcher les éventuelles intrusions, tout en ayant une pièce aérée. 

Fenêtre oscillo- battante

Cette fenêtre vous permet de profiter des avantages des fenêtres battantes et à soufflet. Elle peut très bien s’ouvrir en grand de manière traditionnelle. Mais vous pouvez aussi l’entrebâiller par le haut grâce à sa poignée multifonction. Cette fenêtre est très pratique et connait un franc succès auprès des français, en plus de la fenêtre battante. Malheureusement, elle coûte assez chère et peut facilement s’endommager si elle est trop utilisée. 

Fenêtre fixe

Si vous n’aurez pas besoin d’ouvrir votre fenêtre, vous pouvez toujours choisir d’installer une fenêtre fixe. Cette fenêtre est montée sur un cadre fin. Elle vous offre une surface vitrée importante. Vous allez donc avoir plus de lumière dans votre maison. Ses performances en isolation acoustique, font de cette fenêtre un choix très intéressant. 

Comment choisir votre fenêtre ?

Lorsque vous choisissez votre fenêtre, il y a quelques éléments que vous devez considérer. Il y a les performances thermiques des fenêtres. Afin de sélectionner une fenêtre bien isolante, il faut aussi connaître quelques indicateurs : le coefficient Uw (ou U Windows) et le coefficient Ug ( ou U glazing). Le premier coefficient permet de quantifier les déperditions thermiques du vitrage et du châssis. Un coefficient Uw plus bas, indique une meilleure isolation de la fenêtre. Le coefficient Ug quant à lui quantifie uniquement les déperditions thermiques du vitrage. Il n’est donc pas un indicateur fiable. Il faut également tenir compte des performances acoustiques, de durabilité et de sécurité de vos fenêtres.

Comment entretenir vos fenêtres ?

Pour ce qui est de l’entretien de vos fenêtres, il varie en fonction de la matière avec quoi est conçue votre fenêtre. La fenêtre en PVC doit être nettoyé chaque année. En effet, ce qui est bien avec les menuiseries PVC c’est le fait qu’elles demandent très peu d’entretien. Il demande toutefois un nettoyage régulier pour éviter l’usure. Les fenêtres en bois demandent quelques entretiens particuliers. Il faut appliquer sur vos fenêtres, des solutions hydrofuges, et enduire le cadre en bois d’un produit insecticide ou fongicide pour qu’elles ne se détériorent pas rapidement. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés