Quelles sont les options disponibles pour financer une extension bois ?

Si vous envisagez une extension en bois pour votre maison, il est important de prendre en compte le coût potentiellement élevé de fabrication qui pourrait nécessiter un soutien financier. Heureusement, l'État offre depuis longtemps diverses aides pour vous aider à financer votre projet, en plus des options de prêts disponibles. Vers quelle option se tourner ?

Financement par PTZ

L'un des moyens les plus avantageux pour financer une extension bois est d'utiliser le PTZ, qui est un prêt exonéré d'intérêts. Ce prêt est disponible pendant une bonne période. Il peut être utilisé pour couvrir les coûts de travaux liés à la rénovation énergétique et la diminution de la consommation d'énergie de votre maison ancienne.

A voir aussi : Aménagement de la salle à manger : la table, un élément non négligeable

Depuis 2019, les logements de plus de 2 ans peuvent également bénéficier de ce dispositif, contrairement à avant où il était réservé aux logements construits avant 1990. L'isolation de la toiture, l'extension en bois ou ossature et tout projet qui permet d'augmenter le niveau de performance de votre logement sont éligibles à ce prêt. 

Le montant de l'éco-PTZ peut aller jusqu'à 30 000 €, et vous avez jusqu'à 10 ans pour rembourser le prêt. Bien que l'éco-PTZ soit soumis à des conditions de ressources, il n'est plus réservé aux résidences principales. Il est désormais accessible aux logements occupés comme résidence secondaire ou aux bailleurs.

En parallèle : Profitez de l’élégance naturelle d’une table rivière en bois époxy dans votre intérieur

Financement avec le prêt travaux affecté

Si vous envisagez de financer l'extension en bois pour un coût inférieur à 75 000 €, il est recommandé d'opter pour un prêt travaux affecté. Ce type de crédit est soumis à la condition que vos travaux soient accompagnés d'un devis ou d'un bon de commande émis par un professionnel. 

En d'autres termes, si vous avez fait appel à un expert pour réaliser les travaux. Pour débloquer les fonds alloués, il suffit de présenter les factures correspondantes. Bien que la durée de construction d'une extension de maison ne soit pas très longue, le prêt travaux affecté offre une durée de remboursement de 10 ans.

Le prêt personnel

Il se peut que vous préfériez construire vous-même votre extension de maison et que l'idée de faire appel à un professionnel ne vous convient pas. Dans ce cas, le prêt personnel est la solution idéale pour financer votre extension ossature, à condition que le coût total ne dépasse pas 75 000 €. 

La principale différence entre ce type de crédit et le prêt travaux affecté est que vous n'êtes pas tenu de fournir des justificatifs de factures pour vos dépenses. Le prêt personnel vous offre une enveloppe budgétaire dans laquelle vous pouvez puiser les fonds nécessaires à vos travaux.

Le prêt « pass-travaux » du 1 % Logement

Le prêt "pass-travaux" du 1% Logement est un financement spécialement destiné aux travaux d'agrandissement d'une surface habitable d'au moins 14 mètres carrés. Toutefois, vous pouvez également utiliser ce prêt pour améliorer les conditions de vie de votre maison, que ce soit en matière de sécurité, d'isolation ou de décoration. 

Pour bénéficier de ce crédit, l'extension bois doit être réalisée sur votre résidence principale par un ou plusieurs professionnels capables de fournir les factures justifiant les coûts des travaux. Le montant total des travaux ne doit pas dépasser 9 600 €. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés